Annonceurs

Un spécialiste du bassin dans la Drôme, vente et installation de matériel O fil de l’eau

LES BASSINS EN BÉTON :


Les bassins en béton ne sont pas, à mon avis, une bonne solution pour créer un bassin de jardin. Mise en oeuvre délicate et difficile, le terrassement doit être plus important que pour un bassin en bâche (épaisseur du béton à prendre en compte), l'étanchéité peut être aléatoire dans de nombreux cas, lorsque toutes les consignes d'utilisation des produits n'ont pas été respectées.

Exemple de bassin en béton

De plus, la réalisation des différentes hauteur de paliers est compliquée si l'on ne maîtrise pas l'art du ferraillage et du coffrage. L'ensemble fini donne souvent une impression d'artificiel que l'on ne retrouve pas avec les autres matériaux permettant la réalisation de formes courbes. Pour un bassin à Koï, l'utilisation du béton peut se justifier si l'on souhaite gagner du volume d'eau sur une surface de terrain réduite en construisant un bassin avec des parois plus abruptes. (rapport m² et m³)

Ensuite vient le choix du béton utilisé, de l'imperméabilisation...
N'étant pas spécialiste en maçonnerie, je vais essayer de vous indiquer quelques indications et produits utiles :

Pour réaliser un petit bassin, mieux vaut utiliser une bétonnière. La livraison du béton par une toupie nécessite une mise en place assez rapide du béton (sauf ajout de retardateur de prise) et il faut avoir dans ce cas beaucoup de bras volontaires pour vous aider

Les granulats et le ciment (CPJ45) doivent être mélangés à sec, l'eau est ajouté par petites quantités jusqu'à l'obtention de la souplesse voulue. Évitez d'avoir un béton trop liquide car au séchage le retrait sera plus important.

Il peut-être utile de créer une première couche de béton (1 part de ciment pour 3 parts de sable et 7 parts de graviers) qui facilitera l'accroche du béton hydrofugé (1 - 2 - 3 + hydrofuge de masse).
Le béton hydrofugé sera coulé sur l'armature métallique. Le choix du ferraillage dépendra du volume du bassin (en général treillis soudé 10 x 10). La couche de béton devra être au minimum de 15 cm.
Bien recouper le ferraillage de manière à ce qu'il soit en retrait d'au moins 2 cm des bords.

En dernier, afin d'assurer une couche imperméable, il est recommandé d'enduire avec un mélange (1 ciment - 4 sable + hydrofuge) sur une épaisseur de 3 cm. Il est possible d'utiliser une résine ou un vernis de qualité  alimentaire (attention de nombreux produits d'étanchéité piscine sont toxiques pour la faune) de type SICA (résine utilisée dans les réservoirs d'eau potable).

Il existe aussi un béton mélangé à des micros-fibres, que l'on recouvre ensuite d'un enduit TXT (pouvant être teinté à sa convenance). Cette solution permet de réduire la quantité de béton à mettre en place et permet la réalisation de formes plus souples (exemple). 

Toujours bien attendre avant la mise en eau de l'ouvrage, il peut-être utile dans certains cas de rincer le bassin au jet. Les durées de séchage dépendent des conditions hydrométriques, de la température, suivre les indications données par les fiches techniques des produits.

Pour le palier de finition, les pierres, galets peuvent être joints avec du mortier (1 part de ciment pour 3 parts de sable). Utiliser un ciment type POLYCIM l'adjonction d'un hydrofuge n'est pas nécessaire car ce mortier sert juste à stabiliser les pierres.

Il est aussi possible de réaliser rochers et cascades en béton : réalisation 


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com