Site marchand d'un spécialiste, conseils... pour votre bassin, vos poissons. Tout le matériel

 

LES CASCADES, RUISSEAUX, DEBORDEMENTS  :


Les cascades et ruisseaux assurent un charme supplémentaire, et permettent un brassage de l'eau. Leur réalisation peut causer quelques soucis si on ne respecte pas certaines règles.

Voici ma façon de pratiquer :

  • faire la mise en forme de la future cascade (terrassement)

  • poser le feutre

  • poser la bâche (en une seule pièce, sinon risque important de fuites par capillarité)

  • poser une 2nde couche de feutre (bâche en sandwich : protection de la bâche et adhérence du mortier)

  • mettre un lit de mortier

  • positionner et rejointer les pierres ou les galets dans le lit du ruisseau ou de la cascade.

Pour toutes ces réalisations (cascades, ruisseaux, palier de finition…) choisir de préférence des pierres et galets non calcaires afin d'éviter l'augmentation de la dureté et du pH de l'eau.

Ruisseau cascade

Astuces :

  • toujours mettre une bâche pour étancher une cascade (attention au béton : on a vite vidé le bassin) et d’un seul tenant (éviter les fuites par capillarité)

  • bien maîtriser les bords de la bâche (remonter suffisamment haut), les plis sont souvent la cause de problèmes d'étanchéité

  • créer du mouvement : zones rapides, zones plus lentes en jouant sur la largeur, la déclivité, le positionnement des pierres…

  • bien remplir les interstices de mortier (l’eau prend toujours le chemin le plus court : perte d’effet d’eau)

Ruisseau en sous-bois   Ruisseau lent et calme

L’éventualité d’alimenter une cascade avec le retour de filtration est souvent déconseillée. En effet, pendant la période estivale, il est souhaitable d’arrêter la cascade durant les heures les plus chaudes afin de « griller » les algues qui se sont développées le long du cheminement de l’eau et surtout afin d'éviter un réchauffement de l'eau. Avec un retour de filtration indépendant vous aurez une zone d’oxygénation supplémentaire. Vous pourrez également arrêter la pompe, la nuit, si le bruit de la cascade dérange votre famille ou vos voisins.

Ruisseau rapide   Succession de petites cascades

Il ne faut pas que la cascade soit trop haute :

  • elle doit pouvoir s’intégrer au paysage, dans une rocaille, adossée à un mur existant… (sinon peut faire rapportée)

  • la lame d’eau se déforme dans sa partie basse si le débit de la pompe n’est pas suffisant par rapport à la hauteur de la chute.

De même, plus le cheminement de l’eau est large, plus il faut une pompe puissante. Il vaut mieux faire moins large et avoir un bel effet d’eau que trop large et avoir seulement l’eau mouillant les pierres.

Ruisseau artificiel en automne   Ruisseau en béton

Les débordements permettent de relier plusieurs bassins ensemble. D’une manière générale le bassin inférieur dans lequel sera immergée la pompe, sera le plus grand. Lors de la mise en route, le bassin inférieur va voir son niveau d’eau baisser (quantité d’eau nécessaire à la circulation et au remplissage du bac supérieur avant le débordement). Il faut prévoir des bords de bâche et un palier de finition un peu plus hauts pour compenser ces variations de niveau.

Bassins en débordement avec petit larmier

Afin d’assurer une parfaite étanchéité entre les deux bassins, il faudra coller une languette de bâche permettant ainsi de régler parfaitement le niveau de l’eau. Cette languette sera maintenue de part et d’autre par le matériau utilisé pour la finition (galets, pierres…). Voir des exemples de larmiers

Schéma bassins en débordement


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com