Annonceurs

Provence retrouvée, matériaux anciens, fontaines, décoration extérieure

CHANTIERS AQUATIQUES : LES PLANTATIONS :


De plus en plus de communes aménagent les bassins de rétention d'eau pluviale pour les insérer dans le paysage. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de réalisations pouvant s'appliquer à tous les styles de bassin.

Les végétaux aquatiques ont colonisé plusieurs mètres de largeur à l'intérieur du bassin    Champ aquatique de typha latifolia

Bien sûr lors du terrassement il aura fallu prévoir des zones de marécage plus ou moins inondables en fonction de la saison. Bien vite ces zones sont colonisées par les animaux aquatiques. Batraciens, oiseaux... on trouve vite aussi des poissons.

Vue d'ensemble d'un bassin ornemental de rétention d'eau     Berges végétalisées au bout de 3 ans

Il aura fallu entre 3 et 5 ans pour obtenir ce résultat... Ces bassins sont coincés entre un parc d'activité un nœud routier et une zone commerciale ! (Saint-Priest - 69)

le brassage de l'eau est assuré par un jet d'eau    jet d'une dizaine de mètre de diamètre

Le seul brassage de l'eau est assuré par de grosses pompes envoyant un jet d'eau en l'air par intermittence. Les pompes réparties sur toute la surface du bassin se mettant en route les unes après les autres.

Préparation du sol des berges    Le sol des berges est retourné mécaniquement après les travaux

Plantation et paillage des berges    Paillage des berges du bassin

Voici le début des travaux de végétalisation. La terre est retournée, brassée. Par dessus est placé un produit de paillage à décomposition très lente (ici écorces de pin sur 3 cm) qui permettra de maintenir une humidité pendant plusieurs saison et d'éviter (relatif) l'envahissement par des plantes adventices qui prolifèrent dans les zones humides.

Plantation des berges    Plantations des typha

Pour permettre l'implantation rapide la végétation, il faut compter sur une densité de 9 plants au m² environ. Bien sûr quelques années plus tard au regard des photos du bas de la page, on se rend compte que la végétation envahi rapidement et que des entretiens (faucardage) sont nécessaires.

Végétalisation de zones peu profondes    ranunculus lingua

scirpus lacustris    Typha latifolia

Implantation de scirpus lacustris, ranunculus lingua, typha latifolia en zone immergée. Des zones planes de profondeurs différentes ont été réalisées lors du terrassement. Ainsi il sera plus facile de cantonner une espèce envahissante dans sa partie.

Fleur iris versicolor    Iris versicolor

 Plantation dense de typha    rhubarbe d'ornement

Les pourtour des bassins ont été particulièrement soignés : Iris ensata, iris versicolor ... Cette fois-ci la vue sur l'eau domine par le choix d'une végétation plus basse et surtout appropriée au bassin d'agrément. Au milieu du bassin ont été implantés des nénuphars hybrides.

Iris et carex    iris pseudoacorus

lysimmachia et typha    Petasite et rhubarbe d'ornement

Plantations de carex sur paillage avec rideau d'Iris pseudo-acorus (différents hybrides). Des zones se succèdent ainsi aussi bien par palier (carex en haut, iris en bas) que par segment (carex + iris puis rhubarbe d'ornement + iris puis lysimmachia + typha ...) faisant ainsi des zones de couleur (feuillage et floraison) qui se succèdent en périphérie du bassin.

Colonisation par les végétaux aquatiques    Champs d'acorus calamus et iris pseudoacorus

La surface en eau a considérablement diminué du fait de l'avancée de la végétation vers le centre du bassin. Un entretien sera bientôt nécessaire afin de supprimer une partie des phragmites et des typhas qui ont proliféré. Les Acorus calamus et Iris d'eau se sont moins étendus et sont restés en touffes. A l'origine, d'autres plantes aquatiques avaient été mises en place :

  • Alisma plantago (plaintain d'eau)

  • Butomus umbellatus (jonc fleuri)...  

Toutes se sont retrouvées étouffées et ont disparues. Les plantations des bassins réalisées depuis ont donc été changées et une orientation vers une biodiversité a été choisie. Des zones permettant un accès et un entretien facile sont délimitées pour chaque type de plantes et de nouvelles espèces sont intégrées :

  • Carex

  • Lysimachia punctata

  • Myriophyllum brasiliensis

  • Pontederia cordata

  • Ranunculus

  • Rheum palmatum

  • Scirpus lacustris ...

Le choix des espèces est donc primordiale et il faut utiliser de 10 à 15 variétés différentes qui se succèdent par grosses touffes. Des zones sans végétation peuvent être intégrées afin de permettre un accès aux visiteurs ou pour mettre à l'eau un bateau.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com