Annonceurs

Un spécialiste du bassin dans la Drôme, vente et installation de matériel O fil de l’eau

POISSONS DE BASSIN -  LES KOI :


La carpe Koï (suite...)

La Carpe Koï (Cyprinus carpio carpio - Linné, 1758)

Les ancêtres de la carpe Koï se rencontrent dans les fleuves côtiers de la Méditerranée, de la mer Noire, de la mer Caspienne et de la mer d'Aral.

Carpe koi fouillant parmi les végétaux de la berge

Caractéristiques des Koï :

  • longueur maximale : 100 cm

  • alimentation : omnivore (proies vivantes, aliments artificiels, végétaux)

  • dimorphisme sexuel : forme du corps plus arrondie, plus large pour la femelle. Maturité : 3/4 ans pour les femelles, plus tôt pour les mâles

  • reproduction : deux mâles pour une femelle (possibilité de reproduction artificielle).

  • incubation des oeufs : 3 jours à 20 °C

Le koi est un poisson à croissance rapide. Sa nourriture devrait être composée idéalement de 30 à 40 % de protéines, 20 % d'hydrates de carbone (céréales), 9 % de végétaux et 1 % de minéraux. La consommation de nourriture dépend de la température de l'eau et est maximale en été. En dessous de 15 °C on réduit la teneur en protéïne (plus de céréales - germe de blé). En dessous de 8 °C on ne nourrit plus les poissons, leur métabolisme étant fortement réduit.

familiarité de la carpe koi   chagoi familière

Les Koï sont des poissons très familiers, surtout les Chagoï qui se laissent caresser et se prêtent à des jeux.

D'après la forme de leur corps on distingue deux formes principales de carpe Koï. D'une part des poissons élancés originaires d'Asie (sous espèce C. carpio haematopterus) et d'autre part des koi d'ascendance germanique plus massifs (notamment Doitsu - carpe cuir).

Koi tranquilles

Au Japon les éleveurs de Koi travaillent dans de véritables fermes aquatiques. Certains sont spécialisés dans telle ou telle variété, d'autre recherchent de nouvelles obtentions aux couleurs toujours plus prononcées. Pour les éleveurs, la récompense est la remise de médailles lors des concours. 

Quelques noms de fermes actuelles connues : Shinoda, Noa Tazawa, Ikenkubo, Hirasawa, Shintaro, Miyatora, Aoki, Kataoka, Igarashi, Toshio Sakai : toutes recherchent à créer des blood line (lignée de sang) afin de garder une qualité constante dans les critères sélectionnés. Certaines se spécialisent dans telle ou telle variété (Shusui - Asagi, Showa - Sanke...) d'autres essayent d'obtenir de nouvelles variétés (Kikokuriyu)...

Dans les fiches suivantes vous trouverez de nombreuses photos des différentes grandes variétés de coloration que l'on peut rencontrer chez les Koï. Pour une détermination plus précise des variétés et types de Koï, référez-vous à des ouvrages spécialisés tels que ceux préconisés dans la bibliographie.

Variétés de Koï  (cliquez sur le lien pour accéder à la page spécifique) :

Dossiers sur les koï :

Reportages sur les expositions de Koï - Koï-show :

Koï Show en France :

Reportages sur les piscicultures - importateurs de koï :  ( espace adhérents)

Carpes Koï en hivernage sous la glace   

Carpes Koï en hivernage sous la glace par une belle journée ensoleillée.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com