Annonceurs

Expert Bassin partenaire de Passion Bassin

POISSONS DE BASSIN -  LE POISSON ROUGE :


Le poisson rouge complément...

Le poisson rouge (Carassius auratus - Linné, 1758)

Le carassius auratus (forme sauvage dans la nature) se rencontre en Extrême-Orient, Chine, Japon, Russie et Asie Centrale. Il a été introduit vers 1960 en Europe centrale puis s'est répandu dans le reste de l'Europe après 1970.

Caractéristiques :

  • longueur maximale : 36 cm

  • alimentation : omnivore (proies vivantes, aliments artificiels, végétaux)

  • dimorphisme sexuel : présence de boutons nuptiaux sur les opercules des mâles en période de frai et corps plus arrondi pour la femelle. Maturité : 2 ans

  • reproduction : deux mâles pour une femelle (possibilité de reproduction artificielle). Jusqu'à 400 000 oeufs par femelle.

  • incubation des oeufs : 72 H à 25 °C

Cohabitation pacifique entre Koï et poissons rouges   Cohabitation pacifique entre toutes les variétés de poissons rouge

D'après certains spécialistes il existe deux sortes de population de carassius. La première à croissance rapide est composée uniquement de femelles, la seconde croissant lentement avec un ratio d'un mâle pour une femelle. Dans le cas de la première population, les femelles pondent avec des mâles d'autres espèces de Cyprinidés (Brème, Carpe, Carassin...).

Les descendants sont à nouveau des femelles semblables à leur mère. Il s'agit de gynogénèse. Le spermatozoïde pénètre dans l'oeuf lors de la fécondation mais il n'y a pas fusion des deux noyaux et celui du spermatozoïde disparaît. il ne s'agit donc pas du croisement de deux espèces. Cette particularité est observée notamment dans la population de carassius du fleuve Amour.

La reproduction peut avoir lieu soit en aquarium (géniteurs dans une cuve de 200 L) soit dans un bassin (sur support de frais ou sur plantes immergées dans 20/25 cm d'eau). Les mâles pressent le flanc des femelles qui expulsent les oeufs assez collants, fécondés par la suite. Les alevins se nourrissent au début de micro-organismes (bactéries, infusoires, phyto et zoo-plancton). Par la suite il existe des nourritures très très fine permettant un nourrissage facile.

En période de frais les poissons sont vulnérables car ils se reproduisent à faible profondeur.

La reproduction artificielle permet d'obtenir un taux de réussite très important. Cette opération s'effectue en début de période de frai (mi-mars selon les régions) je ne l'ai jamais pratiquée cependant je vais vous la décrire :

Il faut recueillir dans une cuvette les ovocytes en massant délicatement l'abdomen de la femelle et la laitance du mâle obtenue de la même façon. Mélanger délicatement avec une plume et ajouter de l'eau. Toutes ces opérations doivent avoir lieu rapidement car la durée de vie des spermatozoïdes est très brève (quelques dizaines de secondes en fonction de la température et de la qualité d'eau). De même le temps pendant lequel le micropyle de l'œuf reste ouvert est court.
Ensuite les oeufs deviennent assez collants, 24 heures après on les rince (avec une eau de la même provenance et à même température) il est conseillé de traiter l'eau au bleu de méthylène afin d'éviter le développement de moisissures. Ce dernier conseil est également valable en aquarium.

Il existe, suite aux multiples sélections effectuées depuis plusieurs centaines d'années, de nombreuses variétés issues de la forme dorée du carassius auratus.

Attirés par la nourriture, les poissons se montrent familiers    En aquarium, les voiles de Chine se montrent très actifs.

Forme simple : comète (nageoire caudale plus allongée), shubunkin (couleur calicot blanc, rouge, noir, bleu)

shubunkin et poisson rouge blanc...

Forme Voile de Chine (ryukin) avec une nageoire caudale dédoublée sélectionnée vers les années 1600. Il existe de nombreuses variétés : Oranda (excroissance sur le front), Ranchu (tête de lion, sans nageoire dorsale), Téléscope (yeux hypertrophiés très saillants), Bubble eye (poches sous-oculaires, sans nageoire dorsale), Pearlscale (écailles perlées), Pompon (excroissances nasales)...

Voiles de Chine classique Ryukin    Deme kin Panda assez rare !!!

   

En fonction de la provenance des poissons, vous pouvez lez placer (Chine, Japon) dans un bassin extérieur ou non (Singapour, Thaïlande). Ces variétés sont plus fragiles que le carassius auratus et sont plus lentes. Il faut donc éviter de les mélanger avec des poissons très vifs tels que les Koï qui ne leur laisseraient pas le temps de s'alimenter correctement. De plus leur nonchalance les rend souvent victimes des prédateurs (hérons, chat indélicat...).

Chunshuyui ou écailles perlées - Pearlscale    Oranda Shishigashira

Oranda Shishigashira    Deme kin ou oeil de dragon - Télescope, existe dans différentes couleurs

Ce sont des poissons très familiers qui viennent chercher la nourriture dans la main. Pour ma part j'élève différentes variétés en aquarium avant de les introduire en bassin extérieur dès qu'elles dépassent les 10/12 cm.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com