Annonceurs

Normandie Koi partenaire de Passion Bassin

INSCRIVEZ-VOUS !!! POUR PARTICIPER AUX FORUMS


 9 connectés mais aucun membre
Forums - Discussions - Topics - Membres - Smileys - FAQ
Anonyme - Se logger - S'inscrire

Eric$2002341
Eric

07/12 :: 19:35

Nouveau



Seriez-vous au courant précisément de la législation/réglementation concernant l'assainissement des eaux usées par lagunage?
Phil$2002342
Phil

08/12 :: 14:49

Admin



Bonjour,

Dans le milieu de la semaine prochaine je mets en ligne un article sur ce sujet... patience

A bientôt
Philippe
Phil$2002345
Phil

11/12 :: 21:36

Admin



Bonsoir
Ca y est j'ai eu le temps de faire une page de complément sur le thème de l'épuration individuelle.
Je reste à votre écoute pour tout complément d'information.

http://www.passionbassin.com/lagune2.htm

Bonne lecture
Philippe

pussy$2002346
pussy

12/12 » 20:34

Arrivant



chalu éric!

ta question reste large, peux tu préciser quelles st tes interrogations?

regarde effectivement la page de phil.

pr les agences de l'eau, tt dépend de ton lieu d'habitation : en effet il existe 6 agences selon une répartition des gds bassins versants métropolitains (Rhin-Meuse, Adour-Garonne, Artois-Picardie, Seine-Normandie, Loire-Bretagne, Méditerannée-Corse). voici le site portail de ces institutions : http://www.eaufrance.tm.fr/francais/agences/agenc.asp

Les Agences interviennent dans six domaines :
1. Assainissement des eaux usées
2. Lutte contre la pollution industrielle et élimination des déchets toxiques
3. Lutte contre la pollution agricole
4. Amélioration de la qualité des eaux pour l’alimentation en eau potable
5. Gestion des ressources en eaux superficielles et souterraines
6. Restauration et entretien des milieux aquatiques

en complément :

- le lagunage d'installation industrielle, dépend des I.C.P.E. (installation Classée pr la protection de l'environnement) avec une législation très spécifique et contraignante.

- c bien la Commune qui doit gérer l'assainissement autonome (arrêté du 6 mai 1996) ms si ta commune dépend d'une structure intercommunale, c'est svt cette dernière qui pourra te répondre sur le réseau existant ou futur

- ds certains cas, il existe un système d'assainissement autonome regroupé (maisons regroupées et isolées du reste de la commune par ex.)


- l'Arrêté du 6 mai 1996 (J.O. du 8 mai 1996 p. 8472) fixe les prescriptions techniques applicables au syst. d'assainissement non collectif (la circulaire du 20 aout 1984 fixe le dimensionnement de l'épandage souterrain)

- pour plus d'info pratique : Service d'Hygiène du Milieu de votre Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (D.D.A.S.S.)

en restant à ta dispo.



Message édité par @Phil  
Eric$2002347
Eric

13/12 :: 18:27

Nouveau



Seriez-vous au courant précisément de la législation/réglementation concernant l'assainissement des eaux usées par lagunage?
En fait, il s'agit d'un assainissement individuel par un système de plusieurs bassins et de type lagunage.

Ce qui m'intéresse, c'est d'avoir plusieurs sons de cloches. Parce que je suppose que les institutions (commune, DDASS) ont des idées arrétées et ne proposeront rien d'autres, dans mon cas, qu'un épandage classique qui , en plus sera, réalisé par une entreprise.
Je voudrais aller plus loin que ça et faire un maximum moi-même.

La maison que je vais habiter est vraiment très traditionnelle (torchis, pierre, bois, ardoise) et les alentours (pure campagne avec champs avec quelques bosquets et haies) ont été assez malmenés par le remembrement, alors je voudrais apporter un plus esthétique et écologique. Montrer l'exemple.

Donc, en quelque sorte, quele est la marge de manoeuvre pour un particulier avec ces lois, ces règlements?
Phil$2002347
Phil

13/12 :: 20:24

Admin



Bonsoir,

A part les qualités d'eau issues de l'épuration individuelle, il n'y a pas de normes à proprement parler pour un lagunage individuel tant qu'il n'y a pas d'épandage. En France nous avons du retard...

Après tout dépend de la classification de votre zone par rapport aux collectes des eaux usées, et là bien malheureusement vous n'avez souvent pas le choix.

Il existe des normes par rapport à l'assainissement des eaux isues d'élevages agricoles, de l'industrie, mais pour le particulier ... c'est presque le néant car en fait ce principe n'est pas préconisé à la base.

Peut être que Pussy aura un complément à apporter ?

A bientôt
Philippe
PhilB$2002352
PhilB

18/12 :: 11:44

Arrivant



Bonjour à tous.

CE sujet est très intêressant, mais en hiver, qui filtre l'eau ?

Les plantes aquatiques actives en hiver sont assez rares, et de plus vivent au ralenti, alors que l'homme utilise presque autant d'eau que pendant les autres saisons.

@+
pussy$2002352
pussy

18/12 :: 15:45

Arrivant



cher éric

au risque de te parraitre procédurier, en france nous n'apprécions peu les 'cloches' concernant l'assainissement!

tout est contrôlé et légiféré!!!!!!
Les dispositions relatives à l'assainissement sont énoncées au code de la santé publique (première partie, livre III, titre III, chapitre Ier, articles L. 1331-1 à L. 1331-16) et au code général des collectivités territoriales (deuxième partie, livre II, titre II, chapitre IV, sections 1 et 2). de ce fait, que cela soit l'Etat ou les Communes, leur avis ne peut etre que le meme!

toutefois, je me renseigne auprès d'une amie qui travaille ds ce domaine, notamment sur la question : peu t'on faire des choses seul?

la suite dc au prochain épisode....



a pluche
Phil$2002353
Phil

19/12 :: 10:46

Admin



Bonjour,

Pour ce qui est de l'hiver, l'activité bactérienne est maintenue par des apports réguliers d'eau chaude (douche, vaisselle, machine à laver...) de plus en combinant plusieurs espèces végétales on peut avoir une continuité d'action (les phragmites comme bon nombre de plantes ont une activité souterraine l'hiver !!!)

Le plus important reste la perennité de l'activité bactérienne... (d'où l'ajout régulier de bactéries hétérotrophes) les plantes n'intervenant qu'en phase finale de transformation des nitrates et phosphates.

A bientôt
Philippe
Crash$2003140
Crash

20/05 :: 23:06

Anonyme



Pour ce qui est du fonctionnement d'un lagunage, il faut garder à l'esprit que le but est d'éviter la dégradation du milieu récepteur. Par conséquent si l'été le lagunage est le lieu d'intense activités bactérienne, microbienne et végétale n'oublions pas que pendant cette période pour un lagunage suffisemment dimensionné il n'y aura pas de rejet du fait de l'évaporation. En hiver un rejet s'opérera mais c'est là la période ou le milieu récepteur est le moins sensible du fait de la pluviométrie de cette période de l'année et que par conséquent un rejet de qualité moindre sera le moins pénalisable. N'oubliions pas de plus qu'un lagunage est un procédé extensif ou la durée du traitement s'étale sur une durée de plusieurs mois.
Pour un assainissement indivuel en lagunage, comme le dit Philippe, la France est en retard et je crois que tu peut aller consulter le document sur ce sujet de l'université libre de Bruxelle au format *.pdf à l'adresse suivante :
http://www.ulb.ac.be/ceese/AUE/Textes/lagunage.pdf

Salut
Yvanm$2003141
Yvanm

21/05 :: 08:43

Nouveau



Bonjour,

tu pourrais peut-être te renseigner également auprès de la Direction Régional de l'ENvironnement (DIREN) de la région dans laquelle tu te trouves. Leur service de l'eau et des milieux aquatiques aura peut-être des infos.

Yvanm
caramel$
caramel

13/10 :: 15:07

Anonyme



Pouvez-vous me renseigner sur la législation sur le LAGUNAGE qui doit être installé par la Commune, derrière chez moi, en vue de la construction d'un lotissement de 140 habitations.
Merci















DOMCHO$2004242
DOMCHO

13/10 :: 15:49

Habitué



Bonjour
Voir éventuellement le document
http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=98 et sur la même page les rejets des collectivitées
Cordialement Dom
ROM1$
ROM1

16/01 » 16:34

Anonyme



Bonjour


A ma connaissance, il n'y pas de solution "lagunage" reconnue pour l'assainissement individuel. IL faur arréter de croire que l'administration a des idées arrétées et qu'elle a 20 ans de retard. Les solutions d'épandages sont aujourd'hui ce qu'il ya de plus fiable et de plus efficace. IL n'ya besoins d'aucune énergie et aucun produit chimique n'est utilisé.
Si les arrétés et les normes semblent contraignants, il faut se dire que c'est pour mettre des gardes fous car avec la fièvre écolo,il y a tous le jours des nouveaux systèmes qui sont soit disant plus écolo les un que les autres mais n'ont jamais prouvé leur efficacité.
Pour répondre à ta question,concernant le lagunage, il me semble difficile que ton installation lagunage soit valider par le Spanc de ta commune. Il est écrit clairement à l'article 3 de l'arrété du 6 mai 1996 "Le rejet vers le millieu hydraulique superficiel ne peut-etre effectué qu'a titre exeptionnel dans le cas où les conditions d'infiltration [...] ne permette pas leur dispersion dans le sol." Dans le cas d'une lagune tu es obligé d'avoir un exutoir pour ton effluent traité. Tu as donc besoin d'une dérogation et ton rejet doit suivre les caractérisqtique suivantes 30mg de MES/L et 40 mg de DBO5/L


Message édité par @chimele  
Phil$
Phil

16/01 :: 15:43

Admin
La passion des bassins



Bonjour Rom (c'est plus sympa de commencer ainsi non ?)

Le lagunage, je cite " Il n'y a besoin d'aucune énergie et d'aucun produit chimique " en bassin nous connaissons bien et nous sommes les premiers à le préconiser comme méthode d'épuration de l'eau.

Pour ce qui est, je cite " de la fièvre écolo et des nouveaux systèmes écolos " nous n'avons par contre pas d'idées arrêtées.

Alors dans la pratique quels sont les textes auxquels se réferrer si l'on veut, en assainissement individuel, réaliser son propre lagunage.

Phil
ROM1$
ROM1

16/01 :: 16:43

Anonyme



Bonjour, et excuse mon manque de ourtoisi

IL n'y a pas de texte auquel se referer. Voilà pour ma part comment je comprends l'arrété de mai 1996.

il y a bligation d'un épandage souterrain sauf contre indication technique (art 3) donc 2 cas:
1- il n'y a pas de contre indication et c'est le "système" classique (prétraitement + épandage surperficiel) qui est obligatoire - Donc lagunage impossible
2- il y a impossibilité à l'épandage et dans ce cas il y a mise en place d'une filière de traitement avec rejet vers le milieu naturel (cours d'eau) avec obligation rejet une eau avec les qualités suivantes: MES<30mg/l et DBO5<40mg/l - Les filières actuellement reconnues capable d'atteindre ces niveaux de rejets sont les filières : pré-traitement + filtration drainée+ rejet dans le milieu naturel.

Dans tous les cas, les nouvelles installations doivent être validé par la mairie ou la collectivité responsble du Service d'Assainissement Non Collectif. Ces collectivités s'appuient sur l'arrété de 1996 et sur la norme XP DTU 64.1 de mai 2007. Dans ces documents le cas des lagunes n'est pas abordé ce qui sous entend qu'elle ne sont pas considérées comme des systèmes d'assainissement individuels.

Je sais auhourd'hui qu'il y a de nombreuses sociétés qui essaient de vendre à des particuliers de l'assainissement par "bassin naturel". Cette solution me semble techniquement possible mais malheuresement quelqun qui installerai ce type d'assainissement chez lui serait considéré avec un assainissement "non conforme".

Ce qui m'aletre aujourd'hui c'est qu'il y des sociètés qui vendent de l'assainissement par "les plantes". J'ai le plus grand septicisme concernant ce type d'assainissement. Pour moi il y deux hypothèses:

1 - Soit il parle d'épuration par les plantes alors que c'est de la filtration où la plante à pour seul rôle de maintenir le massif filtrant aéré et les racines serve de support au dévelopement bactérien (comme les lits plantés de roseaux pour l'assainissement collectif). Dans ce cas ils ne comprènent pas ce qu'ils vendent mais ça peut marcher

2 - Soit ce sont les plantes qui sont censés épurer mais dans ce cas je n'y crois pas d'un point de vu technique. La cinétique de l'activité biologique des plantes en hivers n'est pas compatible avec le traitement des eaux usées.


Phil$
Phil

16/01 :: 18:38

Admin
La passion des bassins



Re

On est bien sur la même longueur d'onde alors...

1 - Pas de texte concernant les lagunes individuelles en France contrairement à la législation de certains pays européens.

2 - Pas de possibilité de réaliser un assainissement de l'eau incluant un bassin naturel qui soit reconnu aux normes. Alors qu'il existe de très nombreux exemples individuels en Belgique, Allemagne qui fonctionnent depuis des années.

La France est donc à la traine sur ce dossier... Merci pour vos explications en tout cas.

Phil
creabat$
creabat

01/02 :: 15:23

Anonyme



Bonjour à tous
Je souhaite installer une épuration phytosanitaire, un lagunage, quoi !!!
Je galère pour trouver un plan ou une ébauche pour pouvoir le réaliser.
Y a t il quelqu'un pour m'aider ?
Je précise que nous utiliserons des toilettes sèches et que cette épuration ne servira que pour les eaux grises.

Merci d'avance
Franck
biloubi$2008128
biloubi

22/05 :: 00:04

Arrivant



Bonsoir.
J'ai acheté de la documentation à l'association d'Anne Rivière , sur le site d" EAU VIVANTE ". C'est une bonne base.
Il faut demander une autorisation à titre expérimental auprès de la DDASS et faire procéder à des analyses régulières par un laboratoire le cas échéant.
Il ne faut pas traiter les eaux des toilettes. Donc soit on dissocie les eaux vannes des eaux grises, soit on utilise des toilettes sèches et alors toutes les eaux usées de la maison peuvent être traitées.
Bien sûr il faut éviter certains rejets. Utiliser des produits biodégradables.
Le sujet est long. Voici un lien :

http://www.eauvivante.net/fiches_communs/fico_documentstechniques.php?navorig=phep&pgfocus=3

Cordialement.
Biloubi.

lotus$2004018
lotus

11/04 :: 16:53

Modératrice



Bonjour,

Spam supprimés

Lotus
Topic Freezé!
Retour forum


Inscription

Pseudo
Password
(membres)

Aide [b] [i] [u] [s] [color] [size] [align] [url] [email] [smileys] [img] [video] [pan]

Anti-spam:
cryptreload
Entrer le code:



::error::
Aléatoire
+ de smileys

Powered by DNF
Un forum qu'il est bien

  Recherche sur le site

     Derniers Messages

Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com