Annonceurs

Bassin Baignade partenaire de Passion Bassin

LES TÉMOIGNAGES, IDÉES DE BRICOLAGE :


La régulation automatique du niveau d'eau

proposé par René H. contact  Mis à jour 25/08/04

Électronique pour la Régulation du niveau d’eau du Bassin avec deux fonctions : 

  • apport d’eau si le niveau est bas,

  • et arrêt de la pompe si le niveau est descendu trop bas (rupture d’un tuyau
    par exemple, la pompe vide alors le bassin !)

Cliquez pour agrandir

Schéma de principe (cliquer pour agrandir)

Photo du système mis dans une boîte en plastique courante (faible coût et fermeture parfaite)

Le principe est le suivant : on cherche à connaître l’état de trois sondes très banales (voir la photo), une qui plonge dans l’eau très profondément (branchée en S0), une à mi-hauteur environ pour signaler une fuite d’eau (branchée en S2), et une en surface à la hauteur désirée du niveau (branchée en S1).

Une impulsion électrique de 12 volts environ est envoyée à S0 durant quelques millisecondes et toutes les 30 secondes (cela évite des à-coups sur l’électrovanne et l’oxydation des sondes).

Si il y a manque d’eau (fuite importante) S2 ne recevant plus le courant envoyé par S0 reste négative. Le relais n°1 colle ce qui stoppe le passage du courant 220v dans le Triac, et stoppe la pompe. Si le niveau est un peu bas, la sonde S1 excite le relais n°2 et l’électrovanne s’ouvre, le bassin complète son niveau.

Au centre, se trouve le transfo d’alimentation, (15 volts sous 0,8 ampère, mais un transfo de 12 volts convient, mais par sécurité je conseille 15 v). Après le pont redresseur, nous avons 15 volts qui sont utilisés pour faire fonctionner l’électrovanne. Suivent un régulateur classique (7812) et deux condensateurs de filtrage. A droite, un circuit intégré (classique 2N555 - temporisateur) qui fournit le signal d’horloge. Le C.I. 4011 ( quadruple porte NAND à deux entrées) reçoit ce signal d’horloge ; une porte l’envoie vers un transistor et la sortie S0. Selon l’état des sorties S1 et S2, le C.I. 4511, transcodeur BCD, active ou non sa sortie “f” et mémorise jusqu’au prochain signal d’horloge cette situation.

Quant à l’électrovanne, j’utilise un modèle de Gardena dont le prix est raisonnable. type 1278 qui est vendu 23,13 euros environ. Prévue pour 24 volts elle fonctionne parfaitement sous 15 volts. Avec 4 volts seulement l’ancien modèle que j’utilise depuis plusieurs années, fonctionne ; donc avec une tension quadruple ... En complément d’information, la résistance de l’électro-aimant est de 30 ohms, donc un débit de 0,5 ampère, ou 7,5 VA.

Ce système est très sensible : une algue peut fausser la lecture du niveau d’eau, mais il est stable et fonctionne depuis plusieurs années sans incident.

Ci-dessous le plan d'implantation des composants : (cliquer pour agrandir)

Outre le circuit imprimé, il faut : (références CONRAD pour la facilité d’approvisionnement -www.conrad.fr)

un transformateur 15 / 1,07A moulé
un pont redresseur 5A
un régulateur 7812 6 TO-220
circuits intégrés : 4011,
4511, 
NE 555
3 transistors 2N2222
triac genre BTA08/700
deux relais 1 RT, 12v tension de coupure 220v
Résistances :
470, (deux)
2200
220.000
470.000 (deux)
1.000.000
1 de 22k (1/2w)
Condensateurs électrolytiques :
1 de 470 µF/35v,
1 de 220 µF/16v
1 de 0,47
MKS :
1 de 0,01µF,µF/63v
1 de 0,1 µF
Diodes 2 - 1N 4148
LEDS une rouge, une verte
Borniers :
trois de pas 7,5 mm, deux pôles
un de pas de 5 mm, trois pôles

Je comptabilise grossièrement 35 €.

50 65 83-33 ( 9,90 euros)
50 19 30-33 ( 2,73 euros)
17 52 77-33 ( 2,90 euros)
17 25 70-33 ( 0,49 euro)
17 26 69-33 ( 0,99 euro)
15 22 36-33 ( 0,40 euro)
16 31 47-33 ( 0,60 euro x 3)
15 14 22-33 ( 2,29 euros)
50 39 73-33 ( 4,95 euros)

06 36 37-33 0,16 euro par 5
45-33
69-33
72-33
76-33
06 37 44-33 ( 0,30 euro)

46 83 55-33 ( 0,60 euro)
46 83 12-33 ( 0,35 euro)
46 81 93-33 ( 0,15 euro)

45 53 34-33 ( 0,20 euro)
45 53 93-33 ( 0,20 euro)
06 39 48-33 ( 0,40 par 10)
18 45 43-33 18 47 05-33 0,10 pièce

52 59 28-33 ( 0,75 euro)
72 99 57-33 ( 0,65 euro)

 Ci-dessous le circuit imprimé correspondant aux fournitures décrites ci-avant.

Voici donc décrit l’ensemble du système. Donc " rien de sorcier " dans la mesure où l’on sait se servir d’un fer à souder. Reste la question du circuit imprimé ; là, je peux envisager de le fournir aux personnes intéressées.

télécharger le document au format pdf 946 Ko

Complément du webmaster : Rien de sorcier ?  En tout cas bravo pour cette réalisation qui a le mérite d'offrir deux avantages, une mise à niveau automatique et un coupe pompe en cas de fuite. 


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com