Annonceurs

Aquatic Bezançon partenaire de Passion Bassin

LE TERRASSEMENT ET LES PALIERS :


LE TERRASSEMENT : 

Cette étape de la réalisation est très importante car elle conditionnera la suite des opérations ainsi que la réussite de votre chantier (on ne trompe jamais l’eau). Le terrassement comportera 4 paliers (largeur minimum 30/40 pour mettre les paniers de plantes) dont les profondeurs sont les suivantes (toujours en fonction du futur niveau d’eau) :

  • 1er palier : 10 à 20 cm, en fonction du type de finition désirée (pierres, galets…). Il servira en effet, à poser le matériau qui maintiendra la bâche et terminera les berges du bassin (palier de finition) ;

  • 2ème palier : 30 à 35 cm, il servira à poser les paniers des plantes demandant une immersion de 10 à 15 cm ;

  • 3ème palier : 55 à 60 cm, il servira à poser les paniers des plantes demandant une immersion de 30 à 35 cm ;

  • 4ème palier : 80 à 120 cm, « la fosse » où on posera les paniers à nénuphars et qui servira aussi de refuge aux poissons en cas d’hivers rigoureux.

Vue en coupe d'un bassin avec les paliers

Certains paliers pourront être « court-circuités » à différents endroits. Leur présence et, de là, leur répartition demanderont donc réflexion, car ils seront choisis en fonction :

  • de l’effet esthétique recherché, 

  • du type de plantes souhaitées à un endroit précis, 

  • de la superficie disponible,

  • du lieu de nourrissage des poissons.

Vue en coupe et de profil des paliers d'un bassin

De plus, si le bassin est destiné à accueillir des poissons (notamment des carpes Koï), il est vivement recommandé de prévoir une fosse d’environ 1.50 m de profondeur, indispensable à une bonne hibernation des poissons. Ces derniers se réfugient au fond, là où la température demeure clémente durant la période hivernale. Cette profondeur aura aussi l’avantage de maintenir au mieux l’équilibre général du plan d’eau à la belle saison.

Si vous désirez construire une île ou mettre en place un pont, n’oubliez pas de réaliser une dalle de béton armé (20 cm), sur laquelle on pose des couches successives de feutre. Ensuite les éléments lourds (buses, gros enrochement, piliers…) viendront prendre appui dessus (prendre la bâche en sandwich).

Pose de piliers dans un bassin en bâche

POSE DU FEUTRE ET DE LA BÂCHE : 

Avant la mise en place du feutre et de la bâche, il est préférable de vérifier que le terrain soit exempt de petites pierres saillantes. Dans ce cas, il est recommandé de poser un lit de sable de 3 à 5 cm d’épaisseur afin de lisser la surface. Ne pas mettre de sable sur les parois (risque de ravinement). Éventuellement vous pouvez doubler le feutre (utiliser un géotextile d'au moins 300 g/m²). 

Dans les régions où la présence de rongeurs, ou de taupes, est très forte il peut être utile de poser un grillage à maille fine sur le tour du bassin sur les premiers cinquante centimètres. Cela évitera les perforations intempestives dues aux galeries souterraines de ces animaux (cela reste exceptionnel). 

En cas de présence d’une nappe phréatique proche de la surface, ou de l’existence de matières en décomposition, il faut disposer un (ou plusieurs) drain(s) de décompression sur le fond de l’excavation. Le tuyau sera posé dans une cavité de 20 cm de large, entourée d’un feutre (bidim) évitant le colmatage et remplie de graviers. Des tuyaux d’évacuation remonteront de chaque côté du bassin, évitant à la bâche de remonter sous la pression de la nappe. Dérouler les bandes de feutre (3 mètres de large) et les faire se chevaucher d’environ 10 à 20 cm. 

Je vous conseille d’utiliser du feutre épais - géotextile (300-500g/m²) anti-poinçonnement (certification ASQUAL) car il conditionne la longévité de la bâche. Il y a toujours un risque d’usure par frottement ou par poinçonnement sur de petites pierres restées lors du terrassement.

Dérouler la bâche dans sa totalité. Attention l’été, la bâche grille le gazon très rapidement. A partir du moment où la bâche est en place, vérifiez toujours qu’il ne reste pas de pierres dans les rainures de vos chaussures avant de marcher sur la membrane afin d’éviter de poinçonner ou de percer celle-ci. Il se peut que le feutre glisse sous la bâche. Pour éviter cet inconvénient, on peut le fixer avec de gros clous en plastique (bien les enfoncer).

Voici quelques images de la pose d'une bâche EPDM de plus de 1 500 m² :

Pose du géotextile     Le rouleau d'epdm est apporté au bord de la pièce d'eau

La pose du feutre de protection, le rouleau de bâche est amené au bord du bassin

La pose de l'epdm. Le rouleau est déroulé     Pose de l'epdm et raccord entre les membranes

La bâche est déroulée puis dépliée...

Afin de bien faire épouser les formes, il est vivement conseillé de mettre la fosse, voire l’avant-dernier palier en eau. Pendant la mise en eau, étirer la membrane régulièrement pour avoir le minimum de plis. Poser ensuite des galets ou des pierres sur les bords pour la maintenir provisoirement. Avant le remplissage, relevez les chiffres de votre compteur d'eau. En comparant avec le relevé effectué en fin de remplissage, vous aurez ainsi le volume exact de votre bassin. 

Attention lors de la réalisation d’un bassin à angles droits ceux-ci « consomment de la bâche », il faut prévoir une longueur et une largeur plus importantes (ajouter un mètre).Formule de calcul de la dimension de la bâche :

Longueur de la bâche = plus grande longueur du bassin + deux fois la profondeur + 0.60 cm
Largeur de la bâche = plus grande largeur du bassin + deux fois la profondeur + 0.60 cm

Il est préférable, une fois le terrassement terminé de mesurer le développé total (en ajoutant 60 cm), ce qui permettra d'éviter d'acheter trop de bâche. Prendre un décamètre souple ou une ficelle et lui faire épouser tous les paliers d'un bout à l'autre du bassin.

        

Je ne conseille pas à un néophyte de poser une bonde au fond du bassin pour des raisons techniques. Les inconvénients sont nombreux et concernent l’étanchéité, les raccordements… Cela rallonge la durée des travaux et ne se justifie pas pour un bassin aquatique naturel.

Les puristes de carpes Koï utilisent ce système car il ne laisse aucun dépôt dans le fond de leur bassin. A ce moment il faut prévoir les tranchées pour l'évacuation des eaux vers le filtre lors du terrassement. La bonde de fond ou le passe parois doivent être scellés dans un bloc béton.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com