Annonceurs

Aquatic Bezançon partenaire de Passion Bassin

LE BASSIN NATATOIRE -  LA PISCINE BIOLOGIQUE :


Le concept de piscine biologique, bassin naturel adapté à la piscine est assez récent en France (fin des années 95). A l’inverse d’une piscine utile deux mois par an et ayant un coût de réalisation et d’entretien élevé, la piscine biologique, bassin de baignade, marie à la fois l’intégration parfaite d’un plan d’eau naturel dans son jardin et l’aspect baignade écologique (pas de traitements de l’eau).

Les fiches techniques :

Quelques exemples en reportages photos :  

Le principe de réalisation est quasiment le même que pour un bassin traditionnel. Seuls la profondeur, la hauteur des paliers, le volume seront plus important. Les poissons seront eux-aussi proportionnellement moins nombreux et la végétation plus discrète. A côté sera installé un lagunage représentant la 1/2 de la surface du bassin. C’est lui qui va assurer par une filtration biologique la qualité de l’eau de l’ensemble.

Il existe différentes façons de concilier la zone baignade, le bassin et le lagunage :

L’essentiel étant de permettre à la fois l’épanouissement des végétaux, la santé des poissons et une baignade de qualité. Sur un terrain disposant de beaucoup de place ou ayant une certaine pente, il est préférable de dissocier la lagune de la piscine biologique. En effet l’installation de celle-ci quelques mètres plus loin créera un second point d’attrait dans votre jardin. De plus cela évitera que les feuilles des plantes du lagunage viennent tomber dans la partie baignade.

Le bassin baignade pourra avoir une profondeur plus importante (1,50 - 2,00 mètre), les paliers seront réalisés non plus en fonction des plantes, mais en fonction de votre besoin (présence de jeunes enfants par exemple). La sortie de l’eau des nageurs pourra ainsi s’effectuer sur des marches ou bien au moyen d’une échelle de piscine classique fixée à l’extérieur du bassin. Étant donné que les membranes sont très glissantes il peut être utile de disposer sur le fond un feutre sur lequel on placera une épaisseur de quelques centimètres de graviers ronds. Il est aussi possible de réaliser des escaliers en béton dans lequel sont insérés des galets ou des pierres plates.

Annonceurs

Aquatiss tous les conseils et le matériel pour réaliser votre baigande naturelle par vous même ou avec l'aide de nos installateurs

L’essentiel de la filtration consiste en des pompes spécifiques envoyant l’eau chargée de déchets vers le lagunage. Un pré filtre (vortex, filtres à grille, filtres à brosse, cuve de décantation…) en amont du lagunage est indispensable afin de réduire l’entretien de ce dernier et éviter un colmatage. Des bondes de fond sont nécessaires pour l'alimentation en eau du filtre et de la lagune. Il faut aussi prévoir des traversées de parois pour le(s) skimmer(s).

La totalité du volume du bassin doit passer toutes les 4 à 5 heures dans le lagunage. A une vitesse plus élevée, la filtration biologique (cycle de l’azote) n’est pas efficace, les plantes n’ayant pas le temps de jouer leur rôle d’épuration. Le retour du reste de filtration peut alimenter une cascade permettant un bon brassage de l'eau et une meilleure oxygénation.

En cas d’exposition au soleil il peut être prudent (nécessaire) de prévoir l’installation d’appareils UV pour éviter le phénomène d’eau verte. Lorsque l’on utilise une pompe immergée (usage non recommandé, peu de modèles sont aux normes baignade), il peut être utile de prévoir lors du terrassement de la partie la plus profonde une sorte de trappe dans laquelle sera placée la pompe. Ensuite on pourra disposer par dessus une grille inox (en protégeant la bâche) permettant le passage des impuretés et des câbles sans gêner la nage. Il est cependant plus fréquent d'utiliser des pompes type piscine, hors-sol, logées dans le local technique en fin de filtration gravitaire.

L’eau ainsi débarrassée des plus gros déchets, passe dans l’UV et arrive dans le lagunage. Une profondeur de 40 – 50 cm est suffisante. La lagune est remplie de pierre de lave (support poreux). Je déconseille la présence d’eau au dessus des pierres de lave, le développement de larves de moustiques est assez conséquent puisqu’il n’y a pas de poissons pour les détruire.

L’entretien de la lagune passe par l’ajout fréquent (tous les mois en saison) de bactéries hétérotrophes qui vont ainsi éviter tout colmatage par des matières organiques en suspension dans l’eau. (même principe que pour les fosses septiques) c’est le seul entretien à réaliser. Bien sûr il faut contrôler régulièrement le pH et les autres caractéristiques de l’eau pour s’assurer une bonne qualité sanitaire.

Ensuite il faut bien être conscient que des visiteurs aquatiques (amphibiens insectes…) pourront venir dans la partie baignade et ce même en installant des panneaux d’interdiction ! En l’absence de produits chimiques de traitement de l’eau, vous aurez une eau vivante : petits animaux, quelques algues sur les parois…

La plupart des bâches (EPDM, Xavan, Sarnafil... cf comparatif bâches) compatibles vie aquatique sont de couleur sombre, en cas de bâche colorée assurez-vous qu’elle soit compatible avec la présence de poissons.

De même n’utilisez pas dans votre bassin des produits correctifs de l’eau pour piscine… sinon vous encourez le risque de retrouver vos poissons en bien mauvaise position (non il ne dort pas, non il ne fait pas la planche, oui il est occis !)

L’intégration de l’ensemble pourra se faire comme un bassin traditionnel avec un palier de finition, des contours aménagés mais l’on pourra aussi faire preuve de plus de recherche et utiliser des matériaux nobles tels que le bois (essences exotiques) en créant des zones de détente, ponton...

Réalisation découvrez le témoignage d'un concepteur de piscine biologique : Douglas Piscines biologiques

Plus d'infos ? Voici l'ouvrage qu'il vous faut : « Le Guide des Piscines Naturelles et Écologiques » , Eyrolles  mai 2010 - Philippe GUILLET. Un ouvrage consacré aux baignades écologiques et naturelles. Toutes les pistes pour comprendre le fonctionnement des piscines naturelles, leur réalisation et leur entretien. Quelles solutions adopter ? Comment ne pas avoir un étang impraticable au lieu d'une piscine biologique? Des explications claires et des exemples concrets sont à votre portée... pour que votre baignade soit un véritable plaisir inspiré de la nature...

  

 Bonne réalisation… et bonne baignade dans votre bassin natatoire.


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com