Aquatic' Bezançon, plantes aquatiques, réalisation, conseils...

 

LES PLANTES AQUATIQUES :


Les plantations de berge et autour du bassin

  • Les plantes de berge :

Les conseils de plantation de la page précédente sont également valables pour ces espèces. Ces plantes peuvent se trouver de part et d’autre de la barrière de capillarité. Certaines supportent d’avoir les pieds dans l’eau mais la majorité se contente d’une terre fraîche et aucune ne tolère la sécheresse. On utilise pour la plantation du terreau aquatique.

On trouve dans cette catégorie les plantes suivantes :

Arum, Astilbes, Benoîte, Carex sp. , Euphorbia, Filipendula, Fougères, Gratiola, Eriophorum, Gunnera, Houttuynia cordata Variegata, Iris (ensata, laevigata, setosa, sibirica), Juncus ensifolius, Lobelia, Lysimachia, Myosotis, Polygonum, Primevères, Renoncules, Schizostylis, Sisyrinchium, Trolle, Typha minima, Valériane,…

  • Les plantes et végétaux autour du bassin :

Ces plantes agrémentent le pourtour du bassin. Elles n’ont pas toutes les mêmes besoins en terme de lumière et de fraîcheur du terrain.

Les vivaces, arbustes et arbres se plantent de préférence au début du printemps ou à l’automne, même si aujourd’hui l’usage des containers en plastique s’est généralisé. Il faut prévoir une moindre prolifération des vivaces terrestres en comparaison avec les plantes aquatiques. Ainsi, on plantera avec une densité au m² plus importante. Il faut être patient et ce n’est qu’au bout de trois années que le résultat sera vraiment complet. A partir de ce moment les plantes auront atteint leur hauteur et leur volume adulte.

Il faut toujours respecter les distances de plantation entre les espèces, quitte à ajouter les premières années des plantes annuelles afin de combler les vides, car elles ont besoin d’espace pour se ramifier et croître.

Au bout de quatre, cinq ans il faudra diviser les souches et replanter les éclats prélevés à la périphérie de la touffe pour rajeunir le massif. Destinées à rester de nombreuses années à la même place, ces plantes exigent un sol assez riche et de bonne qualité pour pouvoir s’étendre.

Les arbustes peuvent se révéler très utiles pour ombrager une zone partielle du bassin en cas d’ensoleillement trop intense (exposition plein sud). Pour qu’ils s’établissent vite il faudra creuser un trou carré de largeur minimum égale à 3 fois le diamètre du pot. De plus, la création d’une haie naturelle sur un côté du bassin servira de refuge à des batraciens (grenouilles, tritons,...) des oiseaux (fauvettes, grives, mésanges, merles, pinsons, rouges-gorges,...) qui trouveront le gîte, le couvert (baies, chenilles, insectes) et viendront se désaltérer dans le bassin.

On trouve dans cette catégorie les plantes et arbustes suivants :

Vivaces :

Aconit, Alchémille, Anémones du Japon, de Chine, Aruncus (barbe de bouc), Astrances, Berce, Bergenia, Campanules, Canne de Provence (arundo donax), Dicentra, Digitalis, Epilobe, Géranium (vivaces), Graminées décoratives, Hellébore, Hémérocalles, Heuchères, Hosta, Iris, Lamier, Lobélia, Mélisse, Mimulus, Monarde, Osmonde, Pervenches, Phlox, Primula, Pulmonaire, Rhubarbe, Saxifrage, Solidago, Tradescantia,…

Arbustes :

Acer (érables du Japon), Amélanchier, Bambou, Cornouiller, Cotonéaster franchetii, Fragon, Fusain d’Europe, Houx, Saules (cendré, marsault, rampant), Spirée, Sureau, Viornes…

Arbres :

Aulne, Bouleau, Chêne rouge d’Amérique, Frêne, Liquidambar, Liriodendron (tulipier), Merisier à grappes (pr. padus), Saules (blanc, tortueux), Sorbier des oiseaux…   

>> BASE de PLANTES AQUATIQUE et pour BASSIN
(plus de 380 plantes vivaces, graminées, fougères...)

  


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com