Annonceurs

Bassin Baignade partenaire de Passion Bassin

LES TÉMOIGNAGES :


PETITE HISTOIRE DE BASSIN CHEZ SOI

A cette époque, on entendait peut parler d’informatique et encore moins d’Internet et les bassins, dans les jardins, étaient rares, les revues les traitant aussi. Pourtant, l’envie nous prie, mon père et moi d’en construire un. Pas un petit, mais un grand ! Tant qu’à faire (8 m x 4.50) La forme vaguement imaginée, les niveaux calculés (1.50 m au plus profond 1.20-0.80-0.50) une semaine de pelles et de pioches suffirent à remplacer le jardin potager en un trou béant.

Les parois furent tapissées de pierres enfoncées au marteau (vieille méthode), suivit d’un jet de mortier enrobé d’un grillage, puis après séchage, un placage de glacis de ciment hydrofuge. Un pont fut coulé puis mis en place et un jet d’eau.

La mise en eau fut longue, mais au bout de quelque jour, le niveau n’avait pas baissé.

Les aménagements suivirent (margelles, frayère, rochers, plantations de nénuphars et herbes de marais). Nous allâmes pêcher dans une mare quelque carassins, dont la descendance peuple mon bassin aujourd’hui.

Depuis il a été vidé deux fois pour dévasement et colmatage d’une fissure. Il est simple, brut. Il encaisse le temps et les saisons sans broncher, il est toujours le point vivant du jardin, pour le bonheur des petits et des grands.

Aujourd’hui ,je le regarde… non sans une certaine émotion. C’était en 1965 j’avais 16 ans.

  

Automne 2004 : mon Bassin en images

  
Végétation et frayère

Kermite 


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : janv.-17    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2017       contact : webmaster@passionbassin.com